Clément Le Tulle-Neyret, direction artistique & design graphique

Dernière danse. L’imaginaire macabre dans les arts graphiques

description

L’exposition Dernière danse présente les variantes iconographiques du thème des danses macabres dans les musées strasbourgeois.
 
La mise en page, blanche et aérée, propose une mise en forme du sujet tant dans la composition des essais, textes justifiés denses formant une colonne centrale dans laquelle les notes viennent s’insérer, que dans les caractères utilisés: le Genath de François Rappo distribué chez Optimo, utilisé pour les textes courants, prend sa source dans une fonderie bâloise en 1720, de même que le sujet macabre, inspiré par les modèles primitifs des fresques des dominicains de Bâle; tandis que le Marian 1554 de Paul Barnes distribué par Commercial Type, utilisé pour le titrage, propose une analogie entre le squelette humain et celui de la lettre, notamment dans les pages liminaires.

  • À l’occasion de cette exposition, j’ai conçu un second ouvrage pour les Musées de la ville de Strasbourg, visible ici.
  •  
    Exposition du 21 mai au 29 août 2016 à la Galerie Heitz du Palais Rohan, Strasbourg, sur un commissariat de Franck Knoery et Florian Siffer.

    • 208 p., 220 × 320 mm, reliure otabind, ISBN 978-2-35125-138-6
    • mai 2016